” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

Un nouveau jardin à Bourges : le Jardin de l’Ordre National du Mérite

Depuis samedi dernier, la Ville de Bourges possède officiellement un nouveau jardin, le jardin de l’Ordre National du Mérite, se situant à l’angle de l’avenue Marcel Haegelen et de l’avenue des Frères Voisin.

Il est le petit frère du jardin de la Légion d’Honneur inauguré en 2005, rue Vieil Saint Ambroix.

Ce jardin vient poser la dernière touche manquante à l’embellissement du quartier.

Son aménagement est allé de pair avec les travaux de requalification du carrefour du Lautier et de l’avenue Marcel Haegelen, la requalification de la rue Guilbeau et la création d’une piste cyclable avenue des Frères Voisin.

Il sera un espace vert de qualité, créé à l’image du jardin du Luxembourg dans un même souci esthétique.

L’entrée de ville était déjà très belle, avec ses nouveaux immeubles d’habitat, le rond-point Neil Armstrong et sa fontaine. Il n’y manquait qu’un peu de verdure pour parfaire le tableau. C’est maintenant chose faite.

Le jardin de l’Ordre National du Mérite met un point final à une opération urbaine de très grande ampleur, qui a été remarquablement menée et qui fait de cette avenue une entrée de ville au cadre de vie exceptionnel.

Serge LEPELTIER

27-01-2014

Mots-clefs : ,



Laisser une réponse