” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

LA REGION CENTRE EN QUELQUES CHIFFRES

39 151 km² (4ème région française pour sa superficie).

2 500 000 habitants. 6 départements.

ü  Cher (Bourges)

ü  Eure et Loir (Chartres)

ü  Indre (Châteauroux)

ü  Indre et Loire (Tours)

ü  Loir et Cher (Blois)

ü  Loiret (Orléans)

 

Population active :

1 100 000 personnes qui se répartissent de la façon suivante :

ü  2 % dans le secteur Primaire

ü  30 % dans l’Industrie et le BTP

ü  68 % dans les Services

 

La Région Centre, une région leader : 

Ø  1ère région céréalière d’Europe ;

Ø  1ère région française pour la production de médicaments (40 % de la production française) ;

Ø  2ème région française pour le secteur ‘’Santé-Beauté’’ ;

Ø  2ème région française pour le secteur ‘’Caoutchoucs et Plastiques’’ ;

Ø  3ème région française pour la sous-traitance industrielle et les composants ;

Ø  3ème région française pour le nombre de salariés dans le secteur high-tech ;

Ø  5ème région industrielle de France ;

Ø  une des principales régions d’accueil des investissements étrangers.

 

La Région Centre, c’est aussi des infrastructures :

      Ø  7 autoroutes ;

Ø  TGV Atlantique à Vendôme et à Saint Pierre des Corps ;

Ø  1 aéroport de fret à Châteauroux-Déols ;

Ø  1 aéroport de passagers à Tours-Saint Symphorien.

 

La Région Centre, c’est aussi :

      Ø  Le Val de Loire, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO ;

Ø  818 monuments classés, les cathédrales de Chartres, de Bourges et d’Orléans ;

Ø  Les Châteaux de Chambord et de Chenonceau font partie des 12 monuments les plus visités de France ;

Ø  3 Parcs Naturels Régionaux : Brenne, Perche, Loire-Anjou-Touraine ;

Ø  2 pôles universitaires : Orléans et Tours avec 61 000 étudiants.

  

La Région Centre, c’est aussi des domaines d’intervention aussi variés que :

 

Ø  Apprentissage

Ø  Transports

Ø  Education

Ø  Territoires

Ø  Enseignement Supérieur

Ø  Coopération internationale

Ø  Formation continue

Ø  Sport

Ø  Recherche scientifique

Ø  Culture

Ø  Economie

Ø  Environnement

Ø  Artisanat

Ø  Tourisme

 

C’est cette région-là que je veux défendre, que je veux voir se développer.

Ce n’est pas avec la majorité PC-PS-Verts que l’on développera notre région, surtout avec le dernier budget qui a été voté.

 

Un budget sans dynamisme d’une majorité de gauche sans imagination.

 

La dette ne cesse d’augmenter, dérive qu’il faudra surveiller.

 

L’investissement de la région diminue. Les budgets Economie, Innovation, TIC ne cessent de décroître.

 

Depuis 2005, la Région a perçu 44 millions par an de recette liés à l’augmentation de ces impôts.

 

Par contre, le budget de communication a augmenté de 20 %, premier poste en augmentation dans le budget 2009.

 

Augmentation de la dette, augmentation des impôts, baisse des investissements, la Région Centre mérite beaucoup mieux.

Mots-clefs : , , ,



Laisser une réponse