” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

Réforme Balladur : La Région Centre ne doit pas être démantelée

Les bruits les plus divers courent à la suite du rapport Balladur sur les collectivités territoriales remis le 5 Mars 2009 au Président de la République.

 

Alors que rien n’est envisagé dans le rapport concernant la Région Centre, certains évoquent le démantèlement de notre région voulant par exemple rattacher le Loiret et L’Eure-et Loire à l’Ile de France.

 

Il faut d’abord le rappeler : Selon le rapport, rien ne se fera sans la volonté des collectivités concernées. De plus les régions dont le rapprochement est envisagé pour passer de 22 à 15 sont celles qui ont un nombre faible de départements (Basse-Normandie, Haute-Normandie, Alsace, Limousin…).

Candidat aux élections primaires pour être chef de file UMP aux prochaines élections régionales de 2010, ma position est claire : je suis totalement opposé à tout démantèlement de la Région Centre.

 

Si notre région a été crée au départ par défaut avec des départements pouvant difficilement être rattachés à d’autres régions, un gros travail a été fait pour en assurer la cohérence et la « mayonnaise » a progressivement pris. Ce serait un formidable gaspillage que de remettre en cause ce travail fait depuis plus de trente ans en matière d’infrastructures, de transports, d’universités, de développement économique.

 

La région centre aujourd’hui n’est pas sous-dimensionnée, bien au contraire. Elle comprend six départements sur un très large territoire. Elle s’est progressivement construite autour de ces trois pôles que sont Orléans, Tours et Bourges. La solidarité entre les territoires a permis à la vallée de la Loire de se développer tout en évitant au sud de la région de basculer dans le déclin des contreforts du massif central.

 

Envisager de rattacher le Loiret à l’Ile de France reviendrait à faire d’Orléans une simple ville de banlieue alors qu’elle joue très bien son rôle de métropole régionale en liens avec les autres villes de la Région. Ce serait à coup sûr l’affaiblir. 

Ces suggestions me semblent plus relever de personnes qui n’ont jamais accepté le fait régional et qui verraient là un bon moyen de le remettre en cause.

 

Si certaines autres régions disparaissaient, on pourrait naturellement envisager le rattachement à la Région Centre d’un ou deux départements supplémentaires mais avec leur assentiment et dans la cohérence.


Saisissons-nous plutôt de la réforme Balladur pour clarifier les compétences de chaque collectivité et éviter les doublons. Donnons-nous pour ambition de renforcer l’efficacité de la Région Centre dans les domaines du Développement Economique, de la Formation, des Infrastructures et de la protection de l’Environnement.

Mots-clefs : , , , ,



Laisser une réponse