” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

Mes plats préférés

Je ne suis pas ce que l’on appelle un gourmand et je fais plutôt attention à mon hygiène de vie. Mais j’aime les bonnes choses.

 

Des côtes d’agneau sont pour moi un régal sans oublier une bonne entrecôte ou une côte de bœuf au barbecue.

 

Pour le poisson, mon choix va toujours vers les coquilles Saint-Jacques (Influence de Jacques Cœur ?).

 

Mes origines à la limite du cher et de l’allier me font préférer pour l’entrée un bon pâté aux pommes de terre et pour le dessert une bonne tarte aux prunes ou aux pommes.

 

Et qu’est ce qu’il y a de meilleur qu’une bonne purée (de plus en plus rare) ou une bonne omelette ?

 

Tous à nos fourneaux



Laisser une réponse