” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

LES ATELIERS DES RADICAUX

Le week-end dernier à Marseille, se sont tenues les Universités d’été du Parti Radical présidé par Jean-Louis BORLOO.

 

Xavier BERTRAND, secrétaire général de l’UMP, nous a rejoints pour affirmer clairement qu’il voulait plus de Parti Radical au sein de l’UMP.

 

Nous sommes prêts à relever ce défi que Xavier BERTRAND nous a lancé, avec toute la loyauté qui caractérise le Parti Radical envers l’UMP.

 

Mais si nous voulons prendre une place plus importante au sein de l’UMP, ce sera par un débat d’idées plus important et par des actions et une présence plus fortes sur le terrain.

 

Le Président de la République, Nicolas SARKOZY, nous a montré la voie. Il faut redessiner  la société de demain.

 

Car le Parti Radical, parti de la liberté d’expression intellectuelle et politique, a aussi la volonté d’être le parti de la différence.

 

Serge LEPELTIER

08-07-2009

Mots-clefs :



Laisser une réponse