” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

LA TAXE CARBONE : UNE VRAIE TAXE ECOLOGIQUE

Le principe de la taxe carbone est de taxer les produits qui émettent le plus de CO2 lors de leurs fabrications, leurs transports et leurs utilisations.

 

Elle a pour but d’inciter les consommateurs à acheter des produits plus écologiques.

 

En 2010, cette contribution devrait rapporter neuf milliards d’euros. Mais à terme, elle devra disparaître car l’objectif essentiel n’est pas de rapporter de nouvelles recettes fiscales à l’Etat mais bien de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

 

Il faudra pour cela éduquer nos concitoyens et donc faire preuve de beaucoup de pédagogie afin qu’ils changent leurs comportements.

 

Dès 1999, il y a plus de dix ans, j’avais rédigé, en tant que sénateur, un rapport demandant l’instauration de cette taxe.

 

La taxe carbone est pour moi le critère d’un gouvernement écologique ou d’un gouvernement qui ne le serait pas.

 

Je suis donc très favorable à sa mise en place le plus rapidement possible.

 

Serge LEPELTIER

13-07-2009

Mots-clefs : , , ,



Laisser une réponse