” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

Qui suis-je ?

 

 

 

 

 

 

 

Né le 12 octobre 1953 à LE VEURDRE (Allier)

Ancien Ministre

Diplômé de l’école des Hautes Études Commerciales (HEC)
Auditeur de la 49e session de l’Institut des Hautes Études de la Défense nationale (IHEDN)

Le parcours politique

1. L’engagement politique

– Adhésion à l’UDR en 1975, puis au RPR dès sa création, le 5 décembre 1976.

– Secrétaire national du RPR aux infrastructures (1993-1995)

– Secrétaire national à l’Environnement du RPR (2000-2001)

– Secrétaire Général du RPR (2001-2002)

– Président Délégué du RPR (2002)

– Secrétaire général adjoint de l’UMP, chargé des fédérations (2002-2004)

– Vice-président puis 1er Vice-président du Parti Radical Valoisien (2005-2011)

– Président de la Fédération nationale des élus républicains et radicaux (2006-2011)

2. Mandats électifs

– Conseiller municipal de Bourges (1989-1995)

– Conseiller régional du centre (1992-1994 puis 2010-2011)

– Conseiller général du Cher (1994-1995)

– Député du Cher (1993-1997)

– Sénateur du Cher (1998-2004)

– Maire de Bourges (1995-2014)

– Président de la Communauté d’agglomération Bourges Plus (2002-2008)

– 1er Vice-président de la Communauté d’agglomération Bourges Plus (2008-2014)

3. Fonctions ministérielles

Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable (2004-2005)

Actions menées :

– Adoption du Plan Climat

– Adoption de la Charte de l’Environnement dans la Constitution

– Loi sur l’eau en première lecture au sénat

– Refonte de la loi sur les Parcs nationaux en vue de la création du Parc national de Guyane

– Plan de réintroduction des ours

– Application en France des quotas d’émission des gaz à effet de serre au niveau des Entreprises

– Activation de la transposition des directives européennes dans le domaine de l’Ecologie et du Développement Durable

4. Fonctions diplomatiques

– Ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique (2011-2013)

Le parcours professionnel

– 1979 à 1980 : acheteur-adjoint chez QUELLE S.A. (vente par correspondance)

– 1980 à 1986 : directeur-général de la cave des vignerons de Rasteau (Vaucluse)

– 1986 à 1990 : directeur-général du groupe Sablières du Berry SA (Cher)

– 1991 à 1993 : Secrétaire général de l’Union nationale de la Maçonnerie (Fédération nationale du Bâtiment à Paris)

– 2007 à 2013: Membre du Conseil Général de la Banque de France

– Depuis Mars 2007:  Contrôleur Général au Ministère de l’Économie et des Finances

Fonctions actuelles

– Président de l’Académie de l’Eau

– Président de l’Association « Equilibre des Energies »

Ouvrages publiés

Jacques Coeur, l’argentier du roi (Éditions Michel Lafon – 1999)
Maîtriser les émissions de gaz à effet de serre : quels instruments économiques ? (Sénat – 1999)
Nuisances environnementales de l’automobile : quels vrais enjeux ? (Sénat – 2001)
La France et les Français face à la canicule : les leçons d’une crise (Sénat – 2004)
Mondialisation : une chance pour l’environnement ? (Sénat – 2004)

Distinctions

Chevalier de la Légion d’Honneur

Sports

Plongée sous-marine et ski.



Le commentaires sont fermés.