” Edito „

L’Écologie est sortie du spectre médiatique. Elle est pourtant l’enjeu majeur pour les générations actuelles et surtout à venir.

C’est pourquoi mon engagement pour l’Environnement a été et reste total.

Tout en apparaissant très larges, les politiques à mener ramènent à quelques problématiques : Climat et Énergie, Santé et Environnement, Biodiversité, Accès à l’eau potable et à l’assainissement.

C’est en réconciliant Économie et Écologie que nous y parviendrons. L’écologie peut en elle-même contribuer au développement économique. Si nous ne préservons pas l’Environnement, c’est à terme, et de plus en plus à court terme, l’Économie qui en pâtira.

Au cours du XIX° siècle et de la plus grande partie du XX°, le développement économique s’est fait contre l’écologie. A la fin du XX° siècle et au début du XXI°, on a commencé à faire de l’écologie, mais souvent contre l’économie.

Il nous faut faire maintenant de l’économie avec l’écologie et pourquoi pas pour l’écologie. Lutter contre la pauvreté, favoriser la croissance économique, préserver l’environnement doivent aujourd’hui être des objectifs communs.

Serge LEPELTIER

Des concours qui embellissent Bourges.

Samedi, j’ai eu le plaisir de remettre les prix du concours des maisons fleuries et du concours des décorations de Noël.

Ces concours me tiennent particulièrement à cœur car ils contribuent tant à l’embellissement de la ville qu’à son image festive.

En fleurissant un balcon, un jardin, les participants concourent au fleurissement de nos rues, de nos quartiers, de notre ville et enrichissent ainsi la qualité de vie des Berruyers.

Je veux les remercier pour le travail fait bénévolement, pour les efforts fournis et le respect qu’ils manifestent pour notre environnement commun.

Quant aux décorations de Noël, elles offrent tout simplement du bonheur aux passants. C’est une belle image de Noël offerte à tous et qui fait de Bourges une ville en fête.

A tous ces participants, je donne rendez-vous l’année prochaine pour un embellissement et une décoration encore plus spectaculaires.

Serge LEPELTIER

14-01-2013

Mots-clefs : ,



Laisser une réponse