Archive pour le mot-clef ‘sarkozy’

REGIONALES 2010 : LE PROJET S’ELABORE…

mardi 22 septembre 2009

L’UMP du Cher avait organisé dimanche dernier une fête de rentrée en présence d’Hervé NOVELLI, notre tête de liste pour les Elections Régionales de 2010.

Au-delà d’une campagne de sensibilisation essentielle, l’objectif est bien de rassembler toutes les énergies afin d’élaborer un projet régional et de se mettre en ordre de bataille pour gagner ces élections régionales. 

Dans le cadre de l’élaboration de ce projet, Hervé NOVELLI sera à nouveau présent parmi nous à Bourges, puisqu’il a choisi notre ville pour organiser la première convention thématique qui sera le point de départ de la campagne et dont le sujet sera les transports.

Au cours de cette convention, nous aurons le plaisir d’accueillir Monsieur Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat aux Transports.

D’autres conventions auront lieu dans la Région Centre et concerneront tous les projets importants relevant des compétences régionales : l’économie, l’éducation et la formation, l’enseignement supérieur, le sport, l’environnement, la politique des territoires, etc.

Un travail énorme et passionnant nous attend car il faut reconquérir notre région !

LA TAXE CARBONE : UNE VRAIE TAXE ECOLOGIQUE

lundi 13 juillet 2009

Le principe de la taxe carbone est de taxer les produits qui émettent le plus de CO2 lors de leurs fabrications, leurs transports et leurs utilisations.

 

Elle a pour but d’inciter les consommateurs à acheter des produits plus écologiques.

 

En 2010, cette contribution devrait rapporter neuf milliards d’euros. Mais à terme, elle devra disparaître car l’objectif essentiel n’est pas de rapporter de nouvelles recettes fiscales à l’Etat mais bien de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

 

Il faudra pour cela éduquer nos concitoyens et donc faire preuve de beaucoup de pédagogie afin qu’ils changent leurs comportements.

 

Dès 1999, il y a plus de dix ans, j’avais rédigé, en tant que sénateur, un rapport demandant l’instauration de cette taxe.

 

La taxe carbone est pour moi le critère d’un gouvernement écologique ou d’un gouvernement qui ne le serait pas.

 

Je suis donc très favorable à sa mise en place le plus rapidement possible.

 

Serge LEPELTIER

13-07-2009

Réforme Balladur : La Région Centre ne doit pas être démantelée

jeudi 5 mars 2009

Les bruits les plus divers courent à la suite du rapport Balladur sur les collectivités territoriales remis le 5 Mars 2009 au Président de la République.

 

Alors que rien n’est envisagé dans le rapport concernant la Région Centre, certains évoquent le démantèlement de notre région voulant par exemple rattacher le Loiret et L’Eure-et Loire à l’Ile de France.

 

Il faut d’abord le rappeler : Selon le rapport, rien ne se fera sans la volonté des collectivités concernées. De plus les régions dont le rapprochement est envisagé pour passer de 22 à 15 sont celles qui ont un nombre faible de départements (Basse-Normandie, Haute-Normandie, Alsace, Limousin…).

Candidat aux élections primaires pour être chef de file UMP aux prochaines élections régionales de 2010, ma position est claire : je suis totalement opposé à tout démantèlement de la Région Centre.

 

Si notre région a été crée au départ par défaut avec des départements pouvant difficilement être rattachés à d’autres régions, un gros travail a été fait pour en assurer la cohérence et la « mayonnaise » a progressivement pris. Ce serait un formidable gaspillage que de remettre en cause ce travail fait depuis plus de trente ans en matière d’infrastructures, de transports, d’universités, de développement économique.

 

La région centre aujourd’hui n’est pas sous-dimensionnée, bien au contraire. Elle comprend six départements sur un très large territoire. Elle s’est progressivement construite autour de ces trois pôles que sont Orléans, Tours et Bourges. La solidarité entre les territoires a permis à la vallée de la Loire de se développer tout en évitant au sud de la région de basculer dans le déclin des contreforts du massif central.

 

Envisager de rattacher le Loiret à l’Ile de France reviendrait à faire d’Orléans une simple ville de banlieue alors qu’elle joue très bien son rôle de métropole régionale en liens avec les autres villes de la Région. Ce serait à coup sûr l’affaiblir. 

Ces suggestions me semblent plus relever de personnes qui n’ont jamais accepté le fait régional et qui verraient là un bon moyen de le remettre en cause.

 

Si certaines autres régions disparaissaient, on pourrait naturellement envisager le rattachement à la Région Centre d’un ou deux départements supplémentaires mais avec leur assentiment et dans la cohérence.


Saisissons-nous plutôt de la réforme Balladur pour clarifier les compétences de chaque collectivité et éviter les doublons. Donnons-nous pour ambition de renforcer l’efficacité de la Région Centre dans les domaines du Développement Economique, de la Formation, des Infrastructures et de la protection de l’Environnement.

Serge LEPELTIER en direct

mercredi 18 février 2009

LA REGION CENTRE EN QUELQUES CHIFFRES

vendredi 6 février 2009

39 151 km² (4ème région française pour sa superficie).

2 500 000 habitants. 6 départements.

ü  Cher (Bourges)

ü  Eure et Loir (Chartres)

ü  Indre (Châteauroux)

ü  Indre et Loire (Tours)

ü  Loir et Cher (Blois)

ü  Loiret (Orléans)

 

Population active :

1 100 000 personnes qui se répartissent de la façon suivante :

ü  2 % dans le secteur Primaire

ü  30 % dans l’Industrie et le BTP

ü  68 % dans les Services

 

La Région Centre, une région leader : 

Ø  1ère région céréalière d’Europe ;

Ø  1ère région française pour la production de médicaments (40 % de la production française) ;

Ø  2ème région française pour le secteur ‘’Santé-Beauté’’ ;

Ø  2ème région française pour le secteur ‘’Caoutchoucs et Plastiques’’ ;

Ø  3ème région française pour la sous-traitance industrielle et les composants ;

Ø  3ème région française pour le nombre de salariés dans le secteur high-tech ;

Ø  5ème région industrielle de France ;

Ø  une des principales régions d’accueil des investissements étrangers.

 

La Région Centre, c’est aussi des infrastructures :

      Ø  7 autoroutes ;

Ø  TGV Atlantique à Vendôme et à Saint Pierre des Corps ;

Ø  1 aéroport de fret à Châteauroux-Déols ;

Ø  1 aéroport de passagers à Tours-Saint Symphorien.

 

La Région Centre, c’est aussi :

      Ø  Le Val de Loire, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO ;

Ø  818 monuments classés, les cathédrales de Chartres, de Bourges et d’Orléans ;

Ø  Les Châteaux de Chambord et de Chenonceau font partie des 12 monuments les plus visités de France ;

Ø  3 Parcs Naturels Régionaux : Brenne, Perche, Loire-Anjou-Touraine ;

Ø  2 pôles universitaires : Orléans et Tours avec 61 000 étudiants.

  

La Région Centre, c’est aussi des domaines d’intervention aussi variés que :

 

Ø  Apprentissage

Ø  Transports

Ø  Education

Ø  Territoires

Ø  Enseignement Supérieur

Ø  Coopération internationale

Ø  Formation continue

Ø  Sport

Ø  Recherche scientifique

Ø  Culture

Ø  Economie

Ø  Environnement

Ø  Artisanat

Ø  Tourisme

 

C’est cette région-là que je veux défendre, que je veux voir se développer.

Ce n’est pas avec la majorité PC-PS-Verts que l’on développera notre région, surtout avec le dernier budget qui a été voté.

 

Un budget sans dynamisme d’une majorité de gauche sans imagination.

 

La dette ne cesse d’augmenter, dérive qu’il faudra surveiller.

 

L’investissement de la région diminue. Les budgets Economie, Innovation, TIC ne cessent de décroître.

 

Depuis 2005, la Région a perçu 44 millions par an de recette liés à l’augmentation de ces impôts.

 

Par contre, le budget de communication a augmenté de 20 %, premier poste en augmentation dans le budget 2009.

 

Augmentation de la dette, augmentation des impôts, baisse des investissements, la Région Centre mérite beaucoup mieux.

CANDIDAT VALIDE POUR ETRE LE CHEF DE FILE REGIONAL.

mardi 3 février 2009

Pour être éligibles aux primaires en vue des élections régionales de 2010, les candidats devaient être parrainés par au moins 5 % des membres des comités départementaux de leur région.

 

Ayant recueilli le nombre suffisant de parrainages, la commission d’organisation et de contrôle des opérations électorales de l’UMP a validé ma candidature.

 

Aussi, je souhaite remercier sincèrement tous les membres des comités départementaux qui m’ont apporté leur soutien lors de ce parrainage.

 

Il va maintenant me permettre, je l’espère, d’engager un vrai débat sur l’enjeu de ces futures élections régionales.

Primaires UMP en Région Centre : Quels enjeux ?

jeudi 8 janvier 2009

Ne nous y trompons pas. L’enjeu des Elections Primaires pour la désignation du chef de file UMP aux Elections Régionales de 2010 est majeur.

 

Je refuse, comme de nombreux habitants de notre Région, que sa présidence serve de bastion d’opposition à la politique menée par le Président de la République, Nicolas Sarkozy.

 

Je suis élu local, attaché à la défense de nos territoires. Je suis très vigilant sur les prérogatives de chaque échelon territorial, le respect de chaque catégorie d’élus. Mais je crois profondément à un partenariat sain et loyal entre l’Etat et les Collectivités.

 

Or, aujourd’hui, la Région, espace sans dynamisme, ni ambition, est un instrument de frein, d’empêchement à la politique de réformes nécessaires voulues par une majorité de Français.

 

Il nous faut donc gagner en 2010.

 

A toutes celles et tous ceux qui ont cette conviction de se mobiliser dans les 6 fédérations UMP de la région centre. Il s’agit de désigner dans les prochaines semaines, comme chef de file, le candidat le plus à même de gagner et de ne pas laisser passer cette formidable occasion qui nous est offerte de retrouver la majorité en Région Centre.